MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise existe depuis des millénaires. Elle est d'abord née en Chine il y a plus de 3 000 ans, avant de s'implanter en Corée puis au Japon. Mais ce n'est que dans les années 1970 qu'elle a réellement pris son essor en Europe.
La MTC fait partie des médecines non conventionnelles ; elle se fonde sur des principes théoriques et pratiques qui lui sont propres, notamment une approche holistique (la MTC voit le corps, le coeur et l'esprit comme un tout).
Partant du postulat que l'Être humain appartient à l'Univers et qu'il est régit par les mêmes lois, la MTC ne considère pas les phénomènes de manière isolée mais à partir des relations qu'ils peuvent avoir entre eux. Et comme elle a été élaborée à partir de l'observation du vivant - et non en disséquant des morts, rien de ce qui caractérise la vie n'est envisagé comme statique. Autrement dit, la santé d'une personne dépend d'une multitude de facteurs, tous reliés entre eux et en perpétuelle mouvement!

 acupuncture

La Médecine Traditionnelle Chinoise se base sur 5 pratiques principales :

  • L’acupuncture (dont l'acupuncture électrique ou acupuncture sans aiguille, cf. plus bas)
  • La pharmacopée chinoise (herbes médicinales)
  • La diététique chinoise
  • Le massage Tui Na
  • Les exercices énergétiques (Tai Chi, Qi Gong...)

 

En constante évolution, la médecine traditionnelle chinoise s'appuie désormais sur des travaux de recherche scientifique internationaux qui permettent de valider son efficacité et qui continuent encore et toujours à la faire progresser.

 

Acupuncture sans aiguille :

L'acupuncture consiste traditionnellement dans l'insertion de fines aiguilles à la surface de la peau en différents points du corps. Aujourd'hui, cette pratique peut être efficacement remplacée par une stimulation électrique réalisée à l'aide d'un appareil adapté. Pour plus d'informations à ce sujet, n'hésitez pas à me contacter.

PÉDIATRIE

 

L'enfant en médecine traditionnelle chinoise :

Depuis l’Antiquité, la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) considère l’enfant comme un être différent de l’adulte, tant du point de vue énergétique que du point de vue pathologique. C’est la raison pour laquelle, la pédiatrie fut très tôt envisagée comme une spécialité car l’évolution des maladies, les étiologies ainsi que les traitements sont spécifiques à l’enfant.

L'enfant n’est pas un adulte miniature.  Son corps et ses organes  sont en cours de développement, l’Énergie et le Sang n’ont pas encore atteint leur plein niveau d’épanouissement. Son système digestif est encore fragile et son psychisme est en pleine évolution… En même temps, cette période de forte croissance et de transformation rapide nécessite un potentiel de vitalité considérable. Les anciens auteurs parlaient de « Yang pur » ;  indiquant ainsi l’abondance du Yang (le côté « en mouvement ») et la relative insuffisance du Yin (l’aspect matière).

De ces caractéristiques physiologiques spécifiques découlent une pathogénie particulière. D’une part, si les fonctions organiques sont encore faibles et instables, cela vaut aussi pour les forces défensives. Les enfants sont des cibles faciles pour les agents pathogènes externes. Ils peuvent donc souvent tomber malade avec parfois des symptômes qui peuvent être très impressionnant (fortes fièvres, convulsions, etc…). Mais, comme leur Qi est également pur et efficace, que les atteintes émotionnelles sont limitées, leur rétablissement est  le plus souvent tout aussi facile et rapide !

Forte de ces connaissances, la MTC a patiemment mis au point différents outils pour effectuer le bilan énergétique de l’enfant et procéder au rééquilibrage de son terrain :
Le XIAO TUINA :  développé à partir du TUINA pour adulte (massage traditionnel chinois) et des fondements théoriques de la médecine chinoise, il utilise son propre système de points et de méridiens  avec des techniques légères, rapides et très douces.
Le SHONISHIN :  méthode d’acupuncture japonaise non invasive (pas de pénétration de la peau) pratiquée à l’aide d’une variété de d’instruments simple permettant différentes manœuvres légères (effleurements, tapotements rythmiques, grattages…).

L'AURICULOTHÉRAPIE est aussi une technique très intéressante chez les enfants.

Le champ d’application de ces techniques est très vaste : troubles digestifs (douleur abdominale, coliques, diarrhées, constipation, reflux gastro-œsophagien…), troubles respiratoires et ORL (asthme, toux, rhinite, otites ou angines à répétition...), énurésie (pipi au lit !), troubles du développement, troubles du sommeil (difficultés à faire ses nuits, terreurs nocturnes...),  troubles du comportement (Hyperactivité, TDAH : trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité...).
Évidemment, la prise en charge d'un enfant ne peut se faire qu'après consultation d'un médecin pédiatre et en complément du suivi médical.

Déroulement d’une séance :
Pour respecter le rythme de l’enfant et éviter sa sur-stimulation, les séances sont aussi courtes que possible (de 30 minutes à 1h selon l’âge de l’enfant). Un questionnaire pourra vous être envoyé  au préalable pour faciliter la première séance.
Comme pour les adultes, à l’issu du bilan énergétique, un protocole de prise en charge est proposé à l’enfant et  à ses parents.
Bons à savoir : les parents sont fortement impliqués dans le traitement de leur enfant ! Certaines techniques simples pourront leur être enseignées afin qu’ils puissent les reproduire chez eux quotidiennement et ainsi  gagner en efficacité.

L’âge de l’enfant : il dépend de l’enfant et de son développement propre.
Mais en général,  le Xiao TuiNa et le Shonishin sont particulièrement adaptés aux enfants en-dessous de 7 ans. Entre 7 et 12 ans, ces techniques seront mêlées aux techniques pour adultes.  Au-delà, et bien que les adolescents ne soient pas véritablement considérés comme des adultes dans les textes classiques, les techniques pour adultes pourront être utilisées avec différents aménagement selon la typologie de l’adolescent.

 

       

 

RÉFLEXOTHERAPIES

 

Réflexothérapies ou Thérapies Manuelles Réflexes :

Il existe plusieurs types de réflexothérapies selon la zone de pratique (Pieds, Mains, Oreilles, Visage, Nez etc...). Chaque technique possède une ou plusieurs cartographies de la représentation des territoires corporels et organes sur la zone réflexe qu'elle manipule. Le thérapeute utilise ces cartographies pour venir stimuler les zones ou points correspondants à la problématique exprimée par le consultant. Pour détecter de manière encore plus précise la zone à travailler, certaines techniques s’appuient sur la recherche de points douloureux ou utilisent des détecteurs qui mesurent la différence d’impédance électrique caractéristique du point à traiter.
Les mécanismes d'action des réflexothérapies commencent aujourd'hui à être de mieux en mieux connus. Selon Helyett Wardavoir, « l’induction d’une réponse réflexe à distance implique la stimulation de circuits neuronaux spécifiques répondant à une forme d’organisation et de fonctionnement au sein du système nerveux. […] Les réflexothérapies ont pour fondement théorique et neurophysiologique l’existence d’une relation entre le lieu d’origine d’une atteinte et son expression à distance (signe référé). Le lien existant entre une zone réflexe (signe référé de l’atteinte) et la structure correspondante (origine de l’atteinte) est le reflet, d’une part, de l’organisation métamérique et de l’organisation topique du système nerveux, et d’autre part, de phénomènes nerveux de sommation, de facilitation, d’inhibition et de convergence neuronale. Ces phénomènes sont spécifiques des circuits polysynaptiques. » Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'excellent article d'Helyett Wardavoir paru en 2011 chez Elsevier Masson SAS : « Thérapies manuelles réflexes ». Elle y explicite de manière très pointue les différents mécanismes d'action des réflexothérapies connus actuellement.

 

Auriculothérapie :

L'auriculothérapie est une technique réflexe pratiquée sur le pavillon de l'oreille. Utilisée depuis fort longtemps en Chine, elle a été (re)découverte en France dans les années 1950 par le Dr Paul Nogier (1908-1996) qui n'a eu de cesse de chercher à étayer, valoriser et valider scientifiquement les bases et les principes d'application de cette discipline, ainsi que de la promouvoir à travers le monde.
En 1990, L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a standardisé la nomenclature de 43 points auriculaires. Par ailleurs, l'auriculothérapie a fait l'objet de nombreuses études neurophysiologiques, et, depuis 1994, tous les deux ou trois ans, un symposium international réunit, sous l'égide du GLEM (Groupe Lyonnais d'Etude Médicales, école créé en 1965 par le Dr Nogier), plusieurs centaines de personnes qui contribuent à l'élaboration d'une démarche à la fois expérimentale, scientifique et clinique grâce à l'appui de grands noms actuels de la médecine internationale.

 

Dien Chan :

Le Dien Chan (traduction vietnamienne de « réflexologie faciale ») est une technique de réflexothérapie pratiquée principalement sur le visage. On trouve également les termes de Réflexothérapie Faciale ou Dien Cham ou encore Multiréflexologie. Elle a été créée par le Pr. Bùi Quôc Châu au Vietnam au début des années 1980.
Le Dien Chan s’appuie sur des schémas de réflexion (cartographies des représentations du corps principalement sur le visage et le crâne) et des points fixes (ou points BQC) qui peuvent être utilisés seuls ou regroupés au sein de « formules de points ». Le praticien utilise différents outils pour venir stimuler les zones et points réflexes sans blesser la peau.

COHÉRENCE CARDIAQUE

 

Relaxation et Cohérence Cardiaque :

La Relaxation est une méthode thérapeutique (préventive et/ou curative) accessible à tous. Elle a pour but de nous permettre d'atteindre un état de détente physique et mentale propice à la sérénité. La relaxation permet de prendre conscience aussi bien de son corps que de son psychisme ; nous aidant ainsi à mieux gérer le stress, à améliorer la qualité de son sommeil et à diminuer l'impact de certains troubles fonctionnels. En phase avec soi-même et à l'écoute de son corps, on se sent en général mieux dans sa peau…

De nombreuses techniques permettent d'atteindre cet état particulier de bien-être ; la toute première étant sans doute la respiration. Outre les techniques de respiration, la détente musculaire (exercice de contraction et décontraction musculaire) et le travail sur la pensée (visualisation, méditation...) permettent également d'atteindre un état de relaxation profond.

Récemment, plusieurs études scientifiques ont montré que les états de stress et d'anxiété pouvaient induire une diminution de la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) : elle devient irrégulière et chaotique. Au contraire, dans les moments de bien-être, de calme, de maîtrise émotionnelle, la VFC est plus harmonieuse et cohérente. La variabilité de la fréquence cardiaque correspond à la variation de temps entre deux battements du cœur sur une période donnée. Gérée par le système nerveux autonome, elle diffère selon l'âge, le sexe, la position, la respiration, l'activité mais aussi selon l’état de santé et la capacité à réguler ses émotions.

L'état de « cohérence cardiaque », dans lequel l'alternance des accélérations et des décélérations cardiaques devient régulière et synchronisée, permet de renforcer l'adaptabilité du système nerveux autonome face au stress, en assurer une plus grande flexibilité pour lutter contre les pathologies somatiques et psychologiques et permettre ainsi à l'organisme de maintenir un meilleur l'équilibre cardio-respiratoire et cérébral.

L'apprentissage des techniques de relaxation permet d'améliorer la cohérence cardiaque. Mais une technique plus efficace existe : il s'agit du biofeedback de cohérence cardiaque, en quelque sorte la pratique de la cohérence cardiaque assistée par ordinateur. L’idée maîtresse du biofeedback de cohérence cardiaque est de guider l'utilisateur vers le contrôle de son cœur et de sa respiration par l'apprentissage d'exercices appropriés, tout en visualisant immédiatement le résultat sur le PC par la technique d’auto-contrôle (biofeedback).

 

En savoir plus sur la Cohérence Cardiaque : brochure téléchargeable

 

Pour une relaxation profonde : le massage Nursing Touch

Composé exclusivement d'effleurage légers et réguliers, le Nursing Touch est une technique manuelle originale qui permet de lâcher prise complètement, de se relaxer en profondeur, de lutter contre la douleur et d'améliorer l'image que l'on peut avoir de son propre corps par une approche bienveillante.
Les techniques manuelles sont réalisées à l'aide d'huiles végétales de qualité biologique associées à différentes huiles essentielles adaptées (sauf contre-indication).

 

POLYHANDICAP

 

Accompagnement des personnes polyhandicapées :

Éveil Sensoriel et Relaxation par le Toucher → Intervention en Centre d'Accueil (MAS, FAM...)

A l'instar de la Stimulation Basale® et du Snoezelen, les séances d'Éveil Sensoriel et Relaxation par le Toucher permettent aux personnes souffrant de Polyhandicap de se détendre en profondeur grâce au massage tout en vivant de nouvelles expériences sensorielles qui vont venir stimuler leurs capacités de perception et de communication.

Brochure téléchargeable     /   Projet écrit complet (25p) disponible sur demande.